top of page

Dans les coulisses de La Scène, j'ai rencontré Mathieu PIRRO


Artiste habité et chanteur animé, Mathieu PIRRO est avant tout un grand musicien. Pianiste de formation, c’est dans les chansons à texte et la pop anglaise qu’il puise son inspiration. A l’instar de Brel ou Brassens, Mathieu PIRRO est un conteur. Ses textes mêlant humour et poésie autour de thèmes récurrents comme par exemple l’enfance ou le temps qui passe, viennent s’épanouir au son de ses envolées musicales. Lorsqu’il s’installe au piano et se met à jouer, c’est un courant électrique passionné qui vient traverser tout son corps. C’est comme si chacun de ses membres devenait indépendant et prenait le contrôle. Les marches de l’escalier en fer de La Scène m’offrent un spectacle éclatant : impossible pour moi de ne pas être instantanément emportée par sa voix puissante et ses interprétations vibrantes.

Pendant que nous discutions tous les deux, installés dans les fauteuils de La Scène, je lui ai demandé comment se construisait son inspiration. J’ai rapidement compris que rien n’était étudié ou prémédité : sa musique, il la vit. « Il y a une interaction permanente entre les textes et la musique. Il s’agit d’une relation d’influences réciproques. »

Depuis maintenant un an, il se produit sur scène accompagné d’un nouvel instrument : sa guitare. Vous pouvez également le retrouver sur les planches avec Le contrepoint théâtre où il joue des pièces d’Israël HOROVITZ, mise en scène de Myrtille BUTTNER.

Il m’a confié : « Je travaille ma schizophrénie …»

Mathieu PIRRO prépare aujourd’hui son cinquième album, Itinéraires, dont il nous a fait le plaisir de nous interpréter deux titres à La Scène.

Son petit secret : « Je suis le chaînon manquant entre Jacques BREL et Pascal OBISPO. »

Merci Mathieu PIRRO, merci La Scène

Retrouvez Mathieu PIRRO sur youtube


bottom of page